Retour Sommaire Magazine
Retour Accueil Information Contact
 

> Introduction  > Manchot  > Lion de mer  > Eléphant de mer

 


Le lion de mer est un grand phoque qui mérite bien son nom: crinière imposante, rapidité étonnante et rugissement tonitruant. Il parait si doux quand se dorant au soleil, il pose sa grosse tête sur le corps de sa compagne, pourtant il n’hésitera pas à faire détaler un promeneur insouciant qui oserait s’aventurer dans son territoire.

Le mâle peut atteindre une longueur maximale de 2,60m et quand il se dresse sur ses nageoires avant une hauteur de 1,60m, son poids varie entre 230 kg et 320kg. La femelle mesure 2m et pèse environ 130kg.

Des plages de galets ou de rochers sont habituellement choisies comme terrain de reproduction. Les mâles rivalisent pour dominer un site. Le plus puissant et le plus féroce établit un territoire au début du mois de décembre, pendant que les femelles sont encore en mer à la recherche de nourriture. Les femelles arrivent sur les côtes pour mettre bas à la fin décembre. Durant cette période les mâles dominants sont très protecteurs avec leur harem de 5 ou 6 femelles maintenues fermement dans un étroit territoire. Deux à trois jours après avoir donné naissance, les femelles s’accouplent avec le mâle dominant et sont ensuite autorisées à gagner la mer pour aller se nourrir. Elle reviennent par intervalles de quelques jours pour allaiter leurs petits. En février, le mâle quitte le harem et regagne la mer pour se nourrir après sa longue diète. Il se nourrit principalement de calamars, de poulpes et de poissons. Les femelles avec leurs petits on tendance à rester proche du lieu de reproduction durant l’hiver. Les petits dépendent de leur mère pendant plus d’une année.

Durant la période de reproduction, les individus vaincus par les mâles dominants ainsi que les femelles qui ne peuvent pas se reproduire forment une colonie proche du territoire de reproduction. Il n’y a pas d’apparente ségrégation durant les mois de mars à octobre, cependant les mâles âgés, incapables de maintenir un harem s’en vont pour une existence partiellement solitaire.

Les Malouines ont vu un déclin massif de cette espèce. En 1930 la population atteignait environ 100’000 individus, aujourd’hui plus que 3’000 sont dénombrés sur les îles. La raison principale est due à la chasse intensive pour leur huile et leur peau, heureusement ce commerce a maintenant cessé, par contre la surpêche du poissons et des calamars est devenue depuis 20 ans la cause majeure de ce déclin. A noter que la population de Patagonie n’a pas subi de tel affaiblissement et semble assez stable depuis les années 50.

Texte: © M.Chabod / F. Bettex   •   Photos: © Fabrice Bettex / Mysterra




 
Photo îles Malouines - Lion de mer

Photo îles Malouines - Lion de mer

Photo îles Malouines - Lion de mer

Photo îles Malouines - Lion de mer

Photo îles Malouines - Lion de mer

Photo îles Malouines - Lion de mer

Photo îles Malouines - Lion de mer

Photo îles Malouines - Lion de mer
       
         
> Retour Sommaire Magazine