Retour Sommaire Magazine
Retour Accueil Information Contact
 
 


> Résumé historique   > Déroulement du conflit   > Chronologie   > Statistiques


Malgré une couverture médiatique importante, il est difficile de se faire une idée de l’ampleur des moyens utilisés par les belligérants. Du coté britannique, les chiffres permettent d’évaluer les moyens importants mis en oeuvre. Même si, par exemple, le nombre de militaires engagés est bien loin des chiffres des conflits majeurs, il faut noter que la distance et l’isolement des Malouines ont obligé les Anglais à utiliser des moyens gigantesques de transport et de logistique. Derrière les chiffres et notamment ceux des pertes humaines, il faut aussi se rappeler qu’il y a des drames personnels qui n’ont aucun rapport avec le nombre de victimes.

La question reste encore entière, est-ce que le coût gigantesque tant humain que financier peut être justifié? De multiples raisons ont poussé le gouvernement britannique à s’engager dans une opération très risquée, il est certain que le prestige ou plutôt le maintient de ce prestige était le principal but recherché.

De plus, il est incontestable que les militaires britanniques ont pu montrer leurs capacités à réaliser une mission qui à bien des égards était à l’extrême limite de leurs moyens matériels, seul leur professionnalisme et la préparation de leurs troupes d’élite leur ont permis de mener à bien cette guerre.


Les forces en présence:

Grande-Bretagne

Force terrestre:
Plus de 10’000 hommes. Tous des soldats professionnels d’unités d’élites.

Marine:
2 porte-avions, 16 destroyers, 44 frégates, 31 sous-marins, 2 bâtiments d’assaut, 6 bâtiments de débarquement.

Task force:
2 porte-avions, 5 sous-marins dont 4 nucléaires, 8 destroyers, 15 frégates, 2 bâtiments d’assaut, 4 bâtiments de débarquement, un navire hôpital, 3 navires ambulance, 7 chasseurs de mines, 11 tankers de ravitaillement, 1 bâtiment de support pour les hélicoptères, 5 bâtiments de ravitaillement cargo, 1 patrouilleur le HMS Endurance.
De plus la marine britannique avait réquisitionné les navires suivants:
le QI2, le Canberra et 47 autres vaisseaux (tanker, cargo et ferry )

Aviation:
34 Harrier, 200 hélicoptères, plusieurs bombardiers Vulcan opérant depuis l’Ascension. Pratiquement l’ensemble des ravitailleurs en vol ainsi que les appareils de transport de la RAF ont pris part d’une manière ou d’une autre au conflit.

Argentine

Armée de terre:
Les forces argentines d’occupation disposaient de 12’978 hommes, principalement de jeunes conscrits mal entraînés.

Marine:
1 porte-avion, 1 croiseur, 6 destroyers, 3 sous-marins, 3 corvettes.

Aviation:
76 Skyhawk, 24 Dagger, 18 Mirage, 5 Super Etendard, 6 Canberra, 114 Puccara, 9 Hercule C 130.


Pertes humaines:

Britanniques: 255 morts

Argentins: 635 morts


Perte matériel:

Britanniques

2 destroyers: le Sheffield et le Coventry
2 frégates: l’Ardent et l’ Antelope
2 bâtiments de débarquement: le Sir Galahad et le Sir Tristam
1 cargo mixte: l’Atlantic Conveyor
10 Harrier
23 hélicoptères

Argentins

109 avions
1 croiseur: le Belgrano
1 sous-marin
Plusieurs navires de transport
Tout le matériel engagé sur les îles


Coût du conflit:

2 milliards de dollars pour la Grande Bretagne
Inconnu pour l’Argentine

Texte: © M.Chabod




   
       
         
> Retour Sommaire Magazine